Dans la foultitude de l’information que regorge internet, un « GateKeeper » est une personne qui  résume, sélectionne, tri, etc… les informations à destination des lecteurs. Les blogueurs et les journalistes sont des « Gatekeepers ». Selon l’article Algorithms are the new gatekeepers de Die Socialisten, l’on constate l’émergence d’un tout autre genre de « gatekeepers » : les algorithmes.

Définition et besoins

Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat. wikipedia

Ces algorithmes sont aujourd’hui utiliser pour décider:

  • Quels vidéos sur Netflix avez vous envie de regarder.
  • Quels sites internet doivent être consulter.
  • Quels nouveaux amis (compagnies) sur Facebook désirez vous entendre parler.

Si le blogueur blogue, le Facebooker aime, les algorithmes quant à eux, utilisent les humains comme des curateurs pour filtrer le meilleur contenu pour plus d’humains.

La chaine de valeur

Comprendre Le processus de  distribution du contenu aide à cerner la puissance et tout l’intérêt des algorithmes. Die Socialisten distingue 4 étapes, le contenu/l’histoire, Le support d’hébergement, les canaux de distribution et l’audience. un exemple avec Facebook :

  1. Vous aimez une page, aussitôt la page est mieux cotée dans le canal de distribution.
  2. Grâce à un algorithme, Facebook publie la page dans la file de nouvelle.

            Eagerank = Affinity * Weight * Decay  (Pointage = Affinité * Poids* Nouveauté )

            Affinité : J’aime la page, un ami a aimé le post

            Poids : Plusieurs personnes aiment le post

            Nouveauté : Est-ce un nouveau post?

      3. La page est ensuite consommée et partagée par les lecteurs.

Publicités